Les probiotiques remis en cause dans les coliques du nourrisson

Les probiotiques remis en cause dans les coliques du nourrisson

08.04.2014
  • Les probiotiques remis en cause dans les coliques du nourrisson - 1

On ne sait plus quoi penser de l’intérêt des probiotiques dans les coliques du nourrisson. Une étude qui vient de paraître dans le « British Medical Journal » montre que, contrairement aux trois autres essais réalisés précédemment sur le même sujet, un traitement par probiotique à base de Lactobacillus reuteri contre les coliques du nourrisson ne réduisait pas les pleurs du bébé. L’étude a été menée chez 167 nourrissons de moins de 3 mois, nourris au sein ou au lait maternisé. Les bébés ont reçu soit 5 gouttes d’une suspension de L. reuteri, soit un placebo. Après un mois de traitement, la durée moyenne de pleurs et d’agitation a été réduite dans les deux groupes, mais les bébés du groupe probiotique pleuraient en moyenne 49 minutes de plus chaque jour que ceux du groupe placebo, avec plus d’agitation notamment en cas de nutrition au lait maternisé. De plus, le probiotique n’a pas amélioré la durée de sommeil de bébé, ni la qualité de vie des parents, ni la composition du microbiote intestinal des bébés. Or cette étude du « BMJ » a été menée sur un plus grand nombre d’enfants et avec un protocole bien plus rigoureux que les trois essais qui montraient un bénéfice du probiotique sur les coliques du nourrisson. À ce jour, elle fait donc référence, et « les probiotiques ne peuvent donc pas être recommandés en traitement de routine chez les bébés souffrant de coliques du nourrisson », concluent les auteurs. Cinq autres essais du même type sont menés dans le monde à l’heure actuelle. « Leur synthèse permettra sans doute de tirer une conclusion sur l’intérêt à donner des probiotiques, s’il y en a un, à certains sous-groupes de nourrissons souffrant de coliques », indiquent les chercheurs. Affaire à suivre.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.