Ebola : la France accroît sa vigilance

Ebola : la France accroît sa vigilance

04.04.2014
  • Ebola : la France accroît sa vigilance - 1

86 décès sur 137 cas en Guinée, 7 décès sur 14 cas au Liberia, 3 cas suspects au Mali… Face à la flambée d’épidémie de fièvre Ebola qui touche l’Afrique de l’Ouest, la France a accru sa vigilance, en « alertant notamment les professionnels de santé sur les symptômes de cette maladie », annonce Marisol Touraine. Toutefois, « il n’y a pas raison de s’inquiéter particulièrement », selon la ministre, qui n’a eu « connaissance d’aucun cas suspect en France jusqu’ici ». La seule suspicion, anecdotique, dans l’Hexagone concerne un vol en provenance de Guinée qui a été immobilisé 2 heures à Roissy ce vendredi matin, après une alerte au virus Ebola. C’est en constatant l’état des toilettes que l’équipage a estimé qu’un passager pouvait être atteint de cette fièvre hémorragique. Les 187 passagers et les 11 membres de l’équipage ont passé un examen médical, qui s’est révélé négatif. Si la vigilance est accrue sur le territoire français, il n’y a pas, en revanche, de restriction des voyages à destination des pays touchés par Ebola. Les voyageurs qui s’y rendent doivent seulement prendre un certain nombre de précautions sur place : respecter les consignes des autorités locales et les règles d’hygiène, éviter tout contact avec les animaux sauvages (singes, chauve souris) vivants ou morts, cuire soigneusement les produits animaux (viande, lait…).

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.