Un nouvel anticholestérol prometteur offrirait une alternative aux statines

Un nouvel anticholestérol prometteur offrirait une alternative aux statines

Didier Doukhan
| 31.03.2014
  • Un nouvel anticholestérol prometteur offrirait une alternative aux statines - 1

Un anticholestérol expérimental très prometteur pourrait offrir à certains malades intolérants aux statines (15 % des patients) une alternative thérapeutique intéressante. Les résultats de deux essais cliniques clé sur une version de ce nouvel agent, l’Evolocumab, développé par le laboratoire américain Amgen, ont été présentés à la conférence annuelle de l’American College of Cardiology réunie ce week-end à Washington.

Le premier essai de phase 3 appelé LAPLACE-2 avec près de 2 000 participants hommes et femmes (âge médian 60 ans), a montré une réduction du mauvais cholestérol (LDL) de 63 à 75 % comparativement à un placebo. L’autre étude clinique (GAUSS-2) également de phase 3, a été conduite avec 307 hommes et femmes (âge médian 62 ans) qui avaient un taux élevé de cholestérol et ne toléraient pas les statines a montré une diminution de 53 à 56 % de leur cholestérol contre 37 à 39 % dans celui assigné à l’Ezetimibe, un anticholestérol qui est une alternative aux statines agissant sur le petit intestin. Cette nouvelle classe de traitements agit en neutralisant une protéine appelée PCSK9 qui intervient dans le métabolisme du cholestérol au niveau du foie selon un mécanisme différent de celui des statines, des molécules agissant également au niveau hépatique.

« Evolocumab a été efficace et bien toléré avec aucun signe de dommage au foie ou de problème musculaire », a souligné le Dr Jennifer Robinson, de l’Université d’Iowa, qui a dirigé l’essai clinique LAPLACE-2.

Le Dr Peter Libby, professeur à la faculté de médecine de Harvard (Massachusetts) a toutefois souligné qu’on ne pouvait pas être certain à ce stade si la baisse importante du cholestérol obtenu par ce nouveau mécanisme se traduira aussi par une réduction des infarctus et des accidents vasculaires cérébraux comme c’est le cas avec les statines.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.