L’USPO appelle au boycott de l’expérimentation de la dispensation à l’unité

L’USPO appelle au boycott de l’expérimentation de la dispensation à l’unité

Didier Doukhan
| 31.03.2014
  • L’USPO appelle au boycott de l’expérimentation de la dispensation à l’unité - 1

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) appelle tous les pharmaciens à ne pas se porter volontaires pour l’expérimentation de la dispensation à l’unité. Opposé de longue date à cette expérimentation, le syndicat déplore les conditions dans lesquelles cette expérimentation devra être menée. « Plus de 15 mentions seront à inscrire sur l’étiquette du conditionnement remis au patient et seulement 1 000 euros pour les trois années que durera l’expérimentation seront versés aux officines volontaires », rappelle l’USPO. Mais surtout, estime le syndicat, cette expérimentation n’associe ni les patients ni les médecins : « La non-observance des traitements renforce en effet l’antibiorésistance. L’adhésion des patients à leur traitement est donc essentielle. » De plus, les prescriptions doivent correspondre à l’AMM des antibiotiques et aux recommandations de la Haute autorité de santé (HAS). Dans ce contexte, insiste le syndicat, « les bonnes pratiques entre les médecins et les pharmaciens en la matière doivent par conséquent être renforcées ». Enfin, souligne l’USPO, cette expérimentation « renvoie le pharmacien à un simple rôle de distributeur de comprimés, qui devra découper des blisters avec sa paire de ciseaux. »

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination

Grippe : 55 % des pharmaciens se font vacciner

Plus de la moitié des pharmaciens se font vacciner chaque année contre la grippe, tandis que 28 % ne le font jamais, selon une vaste étude réalisée par Odoxa. À la question « vous faites-vous vacciner contre la grippe tous les... 2

Partenaires