Municipales : le choc - Le dilemme après la défaite

Municipales : le chocLe dilemme après la défaite

31.03.2014

Le président de la République est forcé de prendre dès aujourd’hui des décisions à la mesure de la défaite de la gauche aux municipales. La question du remaniement n’est cruciale que s’il accompagne un changement profond de la politique engagée depuis deux ans et qui n’a produit aucun résultat substantiel. Le suspense est d’autant plus grand que François Hollande a le choix entre un projet qui apporte aux Français un apaisement conjoncturel, qui échouera sur le long terme, et un autre, qui aurait des chances d’aboutir, mais risque d’augmenter son impopularité.

La défaite politique de la majorité est encore plus lourde que ce que l’on croit. Elle prépare la perte du Sénat pour la gauche, ce qui explique que le président de la chambre haute, Jean-Pierre Bel, ait renoncé à se représenter, et celle d’une majorité de régions, sans compter une déroute aux élections européennes. La conjonction probable, mais pas certaine, de ces malheurs pour le parti socialiste met en danger la réélection de M. Hollande pour un second quinquennat. Il dira que cinq...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires