Nouvelle rémunération - Le difficile accouchement de l’honoraire

Nouvelle rémunérationLe difficile accouchement de l’honoraire

Christophe Micas
| 24.03.2014

Après des mois de discussions, la nouvelle rémunération n’est toujours pas finalisée. L’avenant conventionnel définissant les modalités d’application devrait être signé à la fin du mois, avec presque un an et demi de retard. Malgré cette échéance, de nombreuses réserves existent encore au sein de la profession.

L’AVENANT « rémunération » doit être bouclé dans les prochains jours. Si tout se passe bien. Car dans la perspective d’une défaite de la gauche aux élections municipales, dont le deuxième tour aura lieu dimanche prochain, des bruits de remaniement ministériel se font entendre. Et dans ce contexte, pas sûr que la signature des arrêtés de marge et autre textes législatifs nécessaires à la mise en œuvre de la réforme de la rémunération figure parmi les priorités d’une ministre qui ne sait si...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires