Gilles Bonnefond brigue un nouveau mandat à la présidence de l’USPO - Son objectif : contrer la réforme

Gilles Bonnefond brigue un nouveau mandat à la présidence de l’USPOSon objectif : contrer la réforme

24.02.2014

Dans un entretien avec « le Quotidien », Gilles Bonnefond annonce qu’il brigue un nouveau mandat à la tête de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Déterminé à renégocier le volet « rémunération » du protocole d’accord signé le 9 janvier avec l’assurance-maladie, il affirme que, dans le cas contraire, cette réforme risque d’être dramatique pour la profession.

  • Gilles Bonnefond, candidat à un deuxième mandat
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Votre mandat à la tête de l’USPO arrive à sa fin. Serez-vous candidat à votre propre succession ?

GILLES BONNEFOND. – Oui. L’assemblée générale de l’USPO est fixée au 28 mars, mais je peux d’ores et déjà déclarer que je me porte candidat pour mener un deuxième mandat à la tête de l’USPO.

Quels sont vos objectifs ?

Je souhaite continuer à renforcer les équipes et à intégrer de nouveaux départements, et de jeunes adhérents dont le nombre augmente...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires