Sevrage alcoolique - Selincro prescrit par le généraliste ne sera pas remboursé

Sevrage alcooliqueSelincro prescrit par le généraliste ne sera pas remboursé

24.02.2014

Le nalméfène, médicament visant à la réduction de la consommation d’alcool chez les sujets dépendants, devrait bientôt être commercialisé en France. Toutefois, ses modalités de prise en charge laissent perplexes. Le médicament sera remboursé à 30 % seulement après une prescription par un médecin spécialiste.

LE NALMÉFÈNE (Selincro, des Laboratoires Lündbeck) est un médicament indiqué dans l’aide sevrage alcoolique. Il a obtenu son AMM européenne le 5 mars 2013 mais, à ce jour, il n’est pas encore commercialisé en France. Toutefois, cela ne saurait tarder : les modalités de prise en charge et de prix sont en cours de négociation avec les autorités de santé. La commission de la transparence a d’ores et déjà proposé un remboursement à 30 %, mais seulement en cas de prescription par un médecin...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires