La spironolactone booste la chimiothérapie

La spironolactone booste la chimiothérapie

21.02.2014
  • Les chimiothérapies induisent des lésions dans l’ADN des cellules tumorales

Les chimiothérapies induisent des lésions dans l’ADN des cellules tumorales afin d’inhiber leur prolifération. Malheureusement, de manière naturelle, l’organisme met en œuvre des mécanismes de réparation de ces lésions, ce qui diminue l’efficacité des chimiothérapies. Toutefois, une équipe INSERM de Strasbourg a découvert que la spironolactone, diurétique bien connu, a la capacité de bloquer ces mécanismes de réparation des gènes. En l’associant aux dérivés de platine, on observe une augmentation importante de la cytotoxicité dans les cellules cancéreuses du colon et des ovaires. La spironolactone pourrait donc être prochainement utilisée dans de nouveaux protocoles de chimiothérapie.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.