Dompéridone : réévaluation en cours

Dompéridone : réévaluation en cours

21.02.2014
  • L' Agence du médicament ( ANSM ) à Saint-Denis

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que le rapport bénéfice/risque de la dompéridone (Motilium, Péridys et génériques) est en cours de réévaluation par le comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC). Autorisée depuis 1980 dans les nausées et vomissements, la dompéridone a déjà fait l’objet de modifications de son autorisation de mise sur le marché en 2004 et 2008, et d’une mise en garde aux professionnels de santé en 2011, concernant des effets indésirables cardiaques graves. En attendant les recommandations du PRAC, attendues pour mars 2014, l’ANSM demande aux professionnels de santé de reconsidérer l’utilité de toute nouvelle prescription, de respecter strictement les indications, de prendre en compte le risque cardiaque et de prescrire la durée la plus courte du traitement (7 jours) à la dose la plus faible. Le risque peut être plus élevé chez les patients âgés de plus de 60 ans ou chez ceux traités par des doses quotidiennes supérieures à 30 mg. L’agence ajoute qu’en l’absence de troubles cardiaques, les patients actuellement sous traitement peuvent continuer la prise de dompéridone.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires