Des médecins surmenés miment leur suicide

Des médecins surmenés miment leur suicide

19.02.2014
  • Des médecins surmenés miment leur suicide - 1

Une vingtaine de médecins ont mimé des suicides hier à la mi-journée devant le ministère de la Santé pour lancer un cri d’alarme sur les risques de surmenage et de suicides qui menacent, selon eux, la profession. Masque blanc sur le visage et corde autour du cou, les médecins alignés, vêtus de leurs blouses blanches et portant charlottes ou stéthoscopes, se sont effondrés l’un après l’autre sans un mot, mimant le suicide, à chaque coup d’un gong venu sonner le glas de la profession. L’Union française pour une médecine libre (UFML) organisait un « jour noir », pour sensibiliser l’opinion sur le problème du burn out, épuisement professionnel qui menacerait près d’un médecin sur deux et serait à l’origine de plus de 40 suicides par an, selon l’association. Selon le Dr Jérôme Marty, président de l’UMFL, le taux de suicide serait 2,48 fois plus élevé chez les médecins que sur l’ensemble de la population. Les manifestants affichaient sur de petits panneaux les causes multiples de ce mal : « solitude », « inconsidération », « travail 70 heures par semaine », « absence de revalorisation » ou encore « poids des administrations ». L’UFML est née en 2012 dans la foulée du mouvement « les médecins ne sont pas des pigeons ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 3 Commentaires
 
VÉRONIQUE J Autre Professionnel Santé 19.02.2014 à 21h28

J'ai fait un Burn out, 3 mois d'hospitalisation, 18 mois d'arrêt, séquelles...
Je pense que le plus dur c'est le mépris de l'administration et de nos tutelles, et le manque de considération de nos Lire la suite

Répondre
 
REMI B Médecin ou Interne 19.02.2014 à 20h06

28 mois que tu nous a quitté, victime du surcroît de travail, de l'exigence croissante de tes patients, de la désinvolture d'un de tes associé. Tu nous manques Rémi.

Répondre
 
ISABELLE P Pharmacien 19.02.2014 à 18h32

Idem pour les pharmaciens.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.