Rémunération : les pharmaciens d’Ile-de-France jugent la réforme incomplète

Rémunération : les pharmaciens d’Ile-de-France jugent la réforme incomplète

Christophe Micas
| 14.02.2014
  • Rémunération : les pharmaciens d’Ile-de-France jugent la réforme incomplète - 1

Les présidents des syndicats de pharmaciens d’Ile-de-France affiliés à la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), à l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et à l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) font entendre une voix quelque peu dissonante de leurs structures nationales. Dans un courrier adressé aux présidents nationaux des trois organisations, les syndicats franciliens expriment en effet « leur désaccord et inquiétude face au protocole de l’assurance-maladie », rapporte l’UNPF dans un communiqué. « Le protocole d’accord signé le 9 janvier 2014 est une avancée et une base de travail pour l’avenir, mais la vision globale du protocole ne nous semble pas permettre de pérenniser l’économie de nos officines sur 5 ans », expliquent-ils. Pour eux, le plafonnement des remises sur les génériques doit être fixé le plus rapidement possible et le plus proche de 50 %, le tableau de marge proposé dans le protocole d’accord doit être rééquilibré pour refléter aux mieux l’ensemble des prescriptions et les honoraires à la boîte proposés doivent être intégrés dans le prix final du médicament. Ils estiment également que l’honoraire complémentaire de 0,50 euro pour les ordonnances de cinq lignes et plus est insuffisant et dérisoire. « Vous comprendrez aisément, chers Présidents, que nous pensons que la réforme prévue est incomplète et doit être corrigée dans les meilleurs délais, afin de garantir de manière pérenne l’activité de nos officines sur l’ensemble du territoire y compris en Île de France », écrivent-ils.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.