Le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination des nourrissons contre les gastroentérites à rotavirus

Le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination des nourrissons contre les gastroentérites à rotavirus

Didier Doukhan
| 14.02.2014
  • Le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination des nourrissons contre les gastroentérites à rotavirus - 1

Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) vient d’émettre une recommandation de vaccination de tous les nourrissons vis-à-vis des gastroentérites à rotavirus. Le rotavirus est l’agent infectieux le plus souvent responsable des diarrhées sévères chez les jeunes enfants. Le HCSP estime que l’évaluation du risque de survenue d’invaginations intestinales aiguës (IIA) pour les deux vaccins actuellement disponibles en France (RotaTeq et Rotarix) est désormais précise et que ce risque est faible.

Pour élaborer cette recommandation, le HCSP a pris en compte l’impact sur l’organisation du système de santé de la survenue concomitante des épidémies hivernales d’infections à rotavirus et d’infections respiratoires. De plus, les gastroentérites à rotavirus représentent une des causes majeures d’infections nosocomiales dans les services de pédiatrie. Chaque année en France, chez les enfants âgés de moins de 3 ans, les gastroentérites aiguës à rotavirus sont à l’origine d’environ 155 000 consultations en médecine générale, 30 000 consultations aux urgences hospitalières, 14 000 hospitalisations annuelles et 7,6 à 17,3 décès estimés par an.

En France, l’étude Ivanhoé a démontré l’efficacité sur le terrain de la vaccination par RotaTeq (Sanofi Pasteur MSD) avec une réduction du risque d’hospitalisations pour gastroentérite aiguë à rotavirus chez les nourrissons vaccinés de 98 %. Une immunité populationnelle (protection indirecte) a également été mise en évidence avec un impact chez des enfants non vaccinés compte tenu de leur âge et même chez des adultes.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 2 Commentaires
 
Serge R Pharmacien 19.02.2014 à 15h51

Comme par hasard ce ROTATEQ vient d'augmenter de 10%, le prix d'achat HT pharmacien venant de passer à 49,27 €.

Répondre
 
Serge R Pharmacien 14.02.2014 à 18h30

Ces 2 vaccins ne sont pas remboursés. Le HCSP préconise le ROTATEQ Sanofi (=5 Ag) acheté par le Phcien à 44,79 €HT/dose et il faut 3 doses orales entre 6 et 32 semaines. Le ROTARIX GSK (= 7 Ag dont 4 Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.