Le médicament au cœur des priorités nationales d’inspection-contrôle des ARS pour 2014

Le médicament au cœur des priorités nationales d’inspection-contrôle des ARS pour 2014

Didier Doukhan
| 03.02.2014
  • Le médicament au cœur des priorités nationales d’inspection-contrôle des ARS pour 2014 - 1

Les 12 nouvelles orientations nationales pour les missions d’inspection et de contrôle assurées par les agences régionales de santé (ARS) qui seront effectuées en 2014 ont été rendues publiques la semaine dernière par l’Inspection générale des affaires sociales (Igas). Plusieurs d’entre elles concernent directement le médicament et/ou les déchets de soins. Sont notamment prévus : l’inspection de la qualité de la prise en charge médicamenteuse dans les établissements de santé ; l’inspection portant sur la délivrance du médicament vétérinaire en pharmacie d’officine ; l’inspection relative à la gestion des risques sanitaires liés au bâtiment dans les établissements sanitaires et médico-sociaux (intégrant les risques amiante, légionellose, radon, gestion des déchets d’activités de soins à risques infectieux - DASRI) ; l’inspection des établissements pharmaceutiques de distribution en gros des médicaments à usage humain (grossistes répartiteurs, centrales d’achats pharmaceutiques, exportateurs, distributeurs en gros de gaz à usage médical…) et des grossistes-répartiteurs de médicaments à usage vétérinaire.

À noter, les ARS disposent de compétences étendues en matière d’inspection sur place et de contrôle en matière de sécurité sanitaire, de qualité des prestations et des prises en charge dispensées par les professionnels et établissements de santé et médico-sociaux.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.