Ukraine : un peuple irréductible - L’appel de Kiev

Ukraine : un peuple irréductibleL’appel de Kiev

27.01.2014

La répression qui, la semaine dernière, a fait cinq morts ; l’accord passé entre les présidents russe et ukrainien qui éloigne Kiev de l’Union européenne ; les sommations diplomatiques ; l’idée du pouvoir de criminaliser les manifestations : rien n’y a fait. Les Ukrainiens continuent de se soulever et de s’affronter aux forces de l’ordre, pourtant brutales. Ne leur dites pas que tout est perdu. Ils vont négocier cette semaine avec le pouvoir. Ils se battent pour leur liberté.

  • Les émeutes de Kiev ont fait cinq morts la semaine dernière

PRATIQUEMENT, nous, Européens, ne faisons rien pour les aider. Les dirigeants de l’Union se contentent d’adresser des admonestations au président Viktor Ianukovitch. Les réactions américaines sont encore plus neutres : Barack Obama a téléphoné à Vladimir Poutine, il n’a même pas évoqué le cas ukrainien. Il n’est pas question de créer un rapport de forces dangereux ; l’Europe a des accords avec l’Ukraine, elle peut les geler. Elle peut aussi prendre des sanctions commerciales contre un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.