45 000 comprimés de médicaments disparaissent dans un hôpital de Seine-Saint-Denis

45 000 comprimés de médicaments disparaissent dans un hôpital de Seine-Saint-Denis

Didier Doukhan
| 16.01.2014
  • 45 000 comprimés de médicaments disparaissent dans un hôpital de Seine-Saint-Denis - 1

Une enquête a été ouverte après la disparition constatée la semaine dernière d’un important stock de médicaments à l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Les responsables de la pharmacie de l’hôpital ont noté que 45 000 comprimés manquaient dans le stock de la pharmacie pourtant sécurisée. Cette pharmacie approvisionne une soixantaine de structures gérées par l’hôpital, réparties sur l’ensemble du département. Parmi les boîtes manquantes figurent des antibiotiques, des antidiabétiques, du Lévothyrox mais aussi et surtout des anxiolytiques, a précisé l’hôpital, qui a porté plainte pour que « la lumière soit faite sur ces disparitions ». Pour l’heure, aucune piste n’est encore écartée, même si la piste d’une filière de revente parallèle est envisagée.

L’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, l’un des plus importants de France, compte environ 240 médecins et 2 400 salariés. Il dessert quelque 33 villes de Seine-Saint-Denis, pour un bassin de 1,2 million d’habitants.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires