Honoraire : la FSPF signe un protocole d’accord avec l’assurance-maladie

Honoraire : la FSPF signe un protocole d’accord avec l’assurance-maladie

10.01.2014
  • Honoraire : la FSPF signe un protocole d’accord avec l’assurance-maladie - 1

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et l’assurance-maladie ont signé hier soir un protocole d’accord prévoyant l’introduction d’honoraires dans la rémunération des pharmaciens. En pratique, le texte envisage une mise en place en deux temps. Un honoraire de 80 centimes d’euro par boîte dispensée sera instauré à partir du 1er janvier 2015. Cet honoraire sera ensuite porté à 1 euro à compter du 1er janvier 2016. Parallèlement, un honoraire complémentaire de 0,50 euro pour la délivrance des ordonnances complexes verra le jour dès l’année prochaine. « C’est un moment historique pour la pharmacie car, pour la première fois, nous avons trouvé avec l’assurance-maladie les règles permettant de faire évoluer la rémunération à la marge commerciale vers une rémunération mixte », affirme Philippe Gaertner, président de la FSPF. Les deux autres organisations représentatives de la profession, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), ont pour l’heure réservé leurs signatures à la consultation de leurs conseils d’administration. L’USPO doit interroger le sien dans la soirée, tandis que l’UNPF devrait avoir la réponse lundi. Quoi qu’il en soit, le président de l’USPO, Gilles Bonnefond, estime que la réunion d’hier a été marquée par des avancées importantes, notamment sur la partie générique, et qu’un certain nombre de problèmes soulevés par son syndicat ont été pris en considération. « À la suite de nos différents contacts avant la négociation, nous avons avec fermeté confirmé que l’USPO ne pouvait envisager la signature d’un nouveau document sans qu’il y ait une avancée significative sur le règlement du dossier des remises sur les génériques, notamment une fixation du plafond de ces remises et du délai de parution de l’arrêté prévu par l’article 49 de la LFSS pour 2014, indique ainsi Gilles Bonnefond. Une ouverture dans ce sens a été actée lors de la séance de négociation du 9 janvier 2014. » Au final, le président de l’USPO soumettra donc le protocole d’accord à son conseil d’administration, « tout en émettant les plus grandes réserves sur le tableau de la marge dégressive lissée (MDL) présenté en annexe du texte qui ne peut être considéré que comme une hypothèse de travail ». En effet, le protocole d’accord paraphé par la FSPF et l’assurance-maladie envisage également une modification de la marge dégressive lissée (MDL). Le taux de la première tranche serait abaissé à 25,5 % (contre 26,10 % aujourd’hui), celui de la deuxième tranche passerait de 10 % à 8,5 % ; le taux de la troisième tranche resterait, lui, inchangé (6 %) ; enfin, un plafonnement de la marge serait prévu pour la partie hors taxe du prix fabricant supérieure à 1 500 euros.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 8 Commentaires
 
PharmaC Pharmacien 05.06.2014 à 12h09

Pourquoi ne négocient-ils pas un honoraire plus important pour les boites de trois mois ?
C'est tout aussi aberrant d'avoir le même honoraire x16 quand on délivre 16 boites de paracétamol d'un Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 07.03.2014 à 10h05

Si la fédé, disons plutôt son président signe l'accord final contre l'avis de la base, on assistera effectivement à un "moment historique pour la pharmacie" comme le dit Gaertner.
Ce volet Lire la suite

Répondre
 
DANIELLE C Pharmacien 11.01.2014 à 17h55

On a bien le temps d'en re re re re discuter. Rien n'avance et c'est décourageant pour nous tous.

Répondre
 
Serge R Pharmacien 10.01.2014 à 18h15

Vu le dérapage injustifié des prix des nouveaux médicaments et l'érosion continue de sa marge, la pharmacie doit déconnecter au plus vite sa marge des prix des médicaments. Elle est de 5,548 M d'€ Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 07.03.2014 à 10h09

Parce que un syndicat majoritaire (enfin plus très longtemps, s'il signe) a négocié dans son coin avec le gouvernement .... qui ne cherche absolument pas un accord gagnant / gagnant.
Miser la Lire la suite

Répondre
 
MATTHIEU P Pharmacien 10.01.2014 à 17h52

Enfin, doucement mais surement...

Répondre
 
CHRISTOPHE A Pharmacien 11.01.2014 à 08h51

A-t-on le choix ?

Répondre
 
BERNARD D Pharmacien 11.01.2014 à 10h09

En avant les boites grand modèle, Doliprane par 50 ou par 100, et tout le reste en boite de trois mois.
Et donc en avant le gâchis.
Peut être pourrait on amender cette proposition en limitant la Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.