Février - La pharmacie vétérinaire aux abois

FévrierLa pharmacie vétérinaire aux abois

22.12.2013
  • Février - La pharmacie vétérinaire aux abois-1

En ce début d’année 2013, pour les fabricants de contraceptifs oraux, la pilule est amère… Après l’annonce ministérielle du déremboursement des pilules de 3e génération, l’Agence du médicament demande le retrait de Diane 35 et de ses génériques. Une décision, prise dans l’urgence et dans un climat de suspicion généralisé, qui surprend même les professionnels de santé. Il fallait s’y attendre, la récente autorisation de vente en ligne de médicaments a vite réveillé les appétits de la grande distribution en général, et ceux de Leclerc, en particulier. Heureusement, les pharmaciens peuvent, semble-t-il, compter sur leur ministre de tutelle qui rappelle à l’occasion de cette nouvelle offensive son attachement au réseau officinal. Mais qui veut la mort de la pharmacie vétérinaire ? La question se pose (à la « une » même du « Quotidien ») très sérieusement depuis l’accélération des contrôles dont sont l’objet les officinaux spécialisés. La guerre entre potards et vétos est ancienne, mais ce nouveau conflit, qui s’ouvre sur fond de lutte contre l’antibiorésistance, pourrait bien tourner au vinaigre.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 20

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.