ORL et Saison froide - Petit abécédaire des maux de l’hiver

ORL et Saison froidePetit abécédaire des maux de l’hiver

16.12.2013

Voici, pour rappel, les présentations synthétiques de quelques « grandes vedettes » de la saison hivernale, pour lesquelles, en dépit de leur banalité fréquente, la vigilance de l’équipe officinale doit néanmoins être toujours de mise. Notamment au regard des possibles complications.

  • Un champ lexical à bien maîtriser
• Angine

Agent causal : selon l’âge, 40 à 80 % des angines sont d’origine virale (adénovirus, rhinovirus, coronavirus, virus grippaux, virus para-infuenza, virus Herpès, virus d’Epstein-Barr… Le streptocoque du groupe A est la bactérie la plus fréquente, à côté des streptocoques hémolytiques des groupes B, C et G, de l’association fusospirillaire (angine de Vincent), de Corynebacterium diphteriae, de Mycoplasmes, du Staphylococcus aureus, d’Haemophilus influenza et de Streptococcus...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires