Aspirine, paracétamol, AINS - Les clés d’un conseil raisonné

Aspirine, paracétamol, AINSLes clés d’un conseil raisonné

16.12.2013

Rhume, grippe, angine, sinusite… Impossible de ne pas proposer l’un ou l’autre de ces médicaments pour lutter à la fois contre fièvre, douleurs et mal de tête. Toujours en tenant compte du profil du patient. Voici résumé l’essentiel des caractéristiques de ces stars du conseil officinal.

  • Le paracétamol reste l’antipyrétique de premier choix
• Paracétamol

Contraction de para-acétyl-amino-phénol. C’est le traitement symptomatique des douleurs d’intensité légère à modérée et/ou des états fébriles le plus utilisé chez l’adulte et plus encore chez l’enfant parce qu’il est le mieux toléré. C’est l’antalgique et l’antipyrétique de premier choix et le seul aisément prescrit avant l’âge de 6 mois. Mieux vaut cependant choisir une présentation adaptée à l’enfant - sachet-dose, suppositoire (éventuellement sécable), solution buvable...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires