Entente pour retarder l’arrivée d’un générique - Deux laboratoires lourdement sanctionnés par Bruxelles

Entente pour retarder l’arrivée d’un génériqueDeux laboratoires lourdement sanctionnés par Bruxelles

16.12.2013

LA COMMISSION européenne a infligé une amende de 10,8 millions d’euros au laboratoire pharmaceutique américain Johnson & Johnson et 5,5 millions d’euros au suisse Novartis, soit un total de 16,3 millions d’euros, pour s’être entendus afin de retarder l’entrée sur le marché d’un médicament générique. En 2005, leurs filiales néerlandaises respectives avaient conclu un accord visant à retarder l’entrée sur le marché du fentanyl, que J & J commercialise depuis les années 1960. Lorsque...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires