Baromètre PHR/IFOP : la confiance dans les génériques diminue

Baromètre PHR/IFOP : la confiance dans les génériques diminue

Anne-Gaëlle Moulun
| 12.12.2013
  • Medicamentsmedicament comprime cachet gellule

Un sondage* réalisé par l’institut IFOP pour le groupe PHR révèle que 31 % des Français estiment que les médicaments génériques ne sont pas aussi efficaces que les princeps. Ils étaient seulement 23 % à avoir cette opinion en 2011 et 28 % en 2012. De plus, 40 % des sondés jugent que les génériques ne sont pas aussi sûrs que les médicaments d’origine, contre 39 % en 2012 et 29 % en 2011. Par conséquent, seules 57 % des personnes interrogées affirment qu’elles acceptent systématiquement le générique à la place du princeps, contre 62 % en 2011. Elles se déclarent également hostiles à 55 % à l’absence de tiers-payant en cas de refus du générique.

Pour le Gemme (générique même médicament), association qui regroupe les fabricants de génériques, ce sondage « traduit une évolution inquiétante et confirme la nécessité d’une campagne de communication institutionnelle de grande ampleur sur les médicaments génériques ». Le Gemme rappelle qu’« un recours plus systématique aux médicaments génériques permettrait d’économiser jusqu’à 2 milliards d’euros supplémentaires par an ».

*Étude réalisée du 26 septembre au 1er octobre 2013, sur un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires