L’aspartame « sans risque pour la santé » selon l’autorité européenne

L’aspartame « sans risque pour la santé » selon l’autorité européenne

Jacques Gravier
| 10.12.2013
  • L’aspartame « sans risque pour la santé » selon l’autorité européenne - 1

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a conclu mardi que la consommation d’aspartame était sans risque au niveau aujourd’hui autorisé en Europe, un verdict très attendu par l’industrie agroalimentaire. « L’aspartame et ses produits de dégradation sont sûrs pour la consommation humaine aux niveaux actuels d’exposition », affirme l’EFSA dans un communiqué, rendant compte des conclusions d’une « première évaluation complète des risques associés à cet édulcorant de synthèse ». L’Autorité reconnaît toutefois que la phénylalanine, un des composants de l’aspartame, constitue un risque pour les personnes souffrant de phénylcétonurie, une maladie héréditaire du métabolisme, peu courante et diagnostiquée dès la naissance. Ces dernières doivent s’abstenir d’en consommer, dans le cadre d’un régime alimentaire strict. « Pour la population générale, la dose journalière acceptable (DJA) actuelle de 40 mg par kg de poids corporel par jour constitue une protection adéquate », relève l’Agence. « Il n’y a donc pas lieu de revoir ce DJA. » En conclusion, et sur la base des études et des données scientifiques disponibles, l’Agence « exclut le risque potentiel que l’aspartame provoque des dommages aux gènes ou induise le cancer ». Ses experts ont « également conclu que l’aspartame n’entraînait pas de dommages pour le cerveau et le système nerveux et qu’il n’affectait pas le comportement ou le fonctionnement cognitif chez les enfants et adultes ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires