L’USPO déplore l’adoption des articles sur la taxation des ventes directes et la dispensation à l’unité

L’USPO déplore l’adoption des articles sur la taxation des ventes directes et la dispensation à l’unité

Didier Doukhan
| 05.12.2013
  • L’USPO déplore l’adoption des articles sur la taxation des ventes directes et la dispensation à l’unité - 1

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) regrette vivement que l’article 12bis du PLFSS pour 2014 (devenu article 13), sur la taxation des ventes directes, ait été maintenu et adopté par l’Assemblée nationale ; et ce, « malgré les appels à sa suppression de plusieurs acteurs de la chaîne du médicament et la signature de plus de 8 000 pharmaciens à la pétition lancée par l’USPO et l’UNPF ». Pour le syndicat, cette nouvelle mesure est clairement de nature à pénaliser les officines et les patients en matière d’approvisionnement de médicaments.

L’USPO renouvelle par ailleurs son opposition à la dispensation à l’unité prévue par l’article 46, dont le principe a été lui aussi définitivement adopté par les députés dans le cadre du PLFSS pour 2014. Selon elle, « une concertation préalable entre les prescripteurs, les pharmaciens, les laboratoires et les autorités de santé afin de travailler sur les habitudes de prescription des antibiotiques et l’adaptation des conditionnements, serait préférable avant d’opter pour un découpage des blisters ». À cet égard, L’USPO s’inquiète du coût des solutions envisagées par les industriels reçus par l’administration et déplore que les pharmaciens ne soient pas associés aux discussions.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Gilles B Pharmacien 05.12.2013 à 21h32

Scandale! Je ne suis pas de l'USPO mais je suis furieux aussi de cette manoeuvre outrancière orchestrée par les acteurs... J'espère que vous voyez.
Plus aucune remise correcte auprès des fabricants, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.