La courbe du chômage s’est inversée - L’as du coup de poker

La courbe du chômage s’est inverséeL’as du coup de poker

02.12.2013

En octobre, le nombre des demandeurs d’emploi qui ne travaillaient pas du tout a diminué de 20 500. François Hollande, qui s’est gardé de tout triomphalisme, se trouve donc à son rendez-vous formel, annoncé maintes fois dans une ambiance de totale incrédulité, et réitéré quand le pari semblait perdu, avec ce qu’il avait lui-même appelé « l’inversion de la courbe du chômage ». On peut discuter à l’infini des moyens utilisés par le gouvernement pour créer des emplois, on ne peut pas nier qu’il peut, pour la première fois depuis dix-sept mois, exciper de résultats probants.

  • Pour Hollande, ce n’est qu’un début

SALUONS d’abord un succès de pure forme. Le président de la République avait pris il y a plus d’un an un pari téméraire, en annonçant la fameuse inversion au terme d’une année, prédiction qu’il a corrigée ensuite en repoussant le résultat à la fin de l’année 2013. Or il a pratiquement tenu son premier pari puisque les chiffres d’octobre précèdent de deux mois ceux de la fin décembre. À la veille de la publication des statistiques d’octobre, il avait paru hésitant ou incertain, ce que d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.