Déficit de la Sécurité sociale - La faute à la fraude, selon les Français

Déficit de la Sécurité socialeLa faute à la fraude, selon les Français

28.11.2013

UNE TRÈS LARGE majorité de Français (70 %) en sont sûrs, le déficit de la Sécurité sociale est essentiellement dû à des abus et des fraudes en tout genre, selon un sondage réalisé par OpinionWay pour « Le Figaro »-Weber Shandwick*. Ce sentiment dépasse largement la mauvaise organisation du système de soins (48 %), le système de négociation du prix des médicaments (47 %), la CMU (39 %) et le vieillissement de la population (36 %). Paradoxalement, d’autres items pourtant décisifs arrivent...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
salaire

À la Une Salaires à l'officine : la nouvelle donne Abonné

Généralisation de la hausse du point officinal à toutes les officines, augmentation du Smic, heures supplémentaires désocialisées… En ce début d’année, de nombreux changements interviennent sur la feuille de paie de vos salariés. Commenter

Partenaires