Taxe sur les ventes directes : l’USPO et l’UNPF lancent une pétition

Taxe sur les ventes directes : l’USPO et l’UNPF lancent une pétition

Christophe Micas
| 26.11.2013
  • Taxe sur les ventes directes : l’USPO et l’UNPF lancent une pétition - 1

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) lancent une pétition pour faire abroger l’article 12bis du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 sur la taxation des ventes directes, actuellement en discussion au Parlement. Cet article « détériore les conditions d’achat des officines concernant les princeps remboursables et crée de fait une situation de monopole au profit d’un seul acteur de la chaîne de distribution des produits de santé : les grossistes », estiment les syndicats qui craignent que cette mesure ait des répercussions sur les officines et les dépositaires. Et qu’au final, elle contraigne ces entreprises à licencier ou à fermer. Pour l’USPO et l’UNPF, l’instauration de cette nouvelle taxe sur les ventes directes risque également d’augmenter les problèmes d’approvisionnement et de ruptures de stock des médicaments. La pétition, téléchargeable sur le site www.uspo.fr, est à signer et à renvoyer par fax au 01.70.98.95.89.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 1 Commentaire
 
francois j Pharmacien 26.11.2013 à 18h20

D'accord pour signer votre pétition. Je suis d'accord avec vous.
Mais dans le cadre "tiers payant contre génériques", il faut dénoncer la CPAM qui harcèle les pharmaciens; oubliant que notre taux de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.