L’automédication au secours de la Sécu

L’automédication au secours de la Sécu

25.11.2013

Selon l’AFIPA, le marché des médicaments de prescription médicale facultative connaît, pour la première fois depuis 2009, une récession. Face à ce recul dans un secteur pourtant porteur d’économies pour la Sécurité sociale, l’association imagine de nouveaux délistages et réclame des pouvoirs publics une campagne de communication grand public.

LES CAUSES sont forcément multifactorielles. L’effet de la crise, le manque de délistage d’envergure, l’absence de pathologies, la baisse de la fréquentation des officines (due notamment à la baisse des prescriptions) sont l’ensemble des éléments actuellement pointés du doigt. Toujours est-il que, selon les dernières données livrées par Celtipharm sur la base d’un panel de 3 000 pharmacies, le chiffre d’affaires de l’automédication s’affaisse de 2,2 % en cumul fixe annuel à septembre 2013...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires