De nouveaux appels en faveur de la cigarette électronique - Faut-il lever l’interdiction en pharmacie ?

De nouveaux appels en faveur de la cigarette électroniqueFaut-il lever l’interdiction en pharmacie ?

Didier Doukhan
| 25.11.2013

La e-cigarette continue de faire débat dans la communauté médicale. Tandis que les professionnels de santé à en défendre les avantages sont de plus en plus nombreux, elle reste « officiellement » interdite de vente en officine. Le récent « appel des 100 médecins » en faveur de la cigarette électronique et le plaidoyer appuyé de certains pharmaciens convaincus par la légitimité de l’accessoire dans les officines pourrait changer la donne.

  • This photo taken on September 12, 2013, shows a person holding an electronic cigarette in Paris....

C’EST UN PHARMACIEN Chinois, Hon Lik, qui, en 2003, a élaboré la première cigarette électronique. Depuis, l’accessoire n’a cessé de gagner du terrain dans le champ très convoité du sevrage tabagique… et des parts de marché. Notamment en France, où se murmure depuis peu que le tassement des ventes de substituts nicotiniques serait lié aux progrès de l’e-cigarette. « La e-cig, ça marche », soutiennent aujourd’hui un nombre toujours plus grand d’utilisateurs. N’empêche, la cigarette...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.