L’emploi dans l’industrie pharmaceutique passe sous la barre des 100 000 salariés

L’emploi dans l’industrie pharmaceutique passe sous la barre des 100 000 salariés

Jacques Gravier
| 22.11.2013
  • L’emploi dans l’industrie pharmaceutique passe sous la barre des 100 000 salariés - 1

Les effectifs dans l’industrie pharmaceutique seront sous le seuil des 100 000 salariés à la fin 2013, selon les prévisions publiées par les Entreprises du médicament (LEEM). Un niveau qui constitue « un message d’alerte » pour son président, Patrick Errard. « Un des éléments majeurs d’alerte, c’est que nous avons franchi négativement la barre fatidique des 100 000 emplois, mais nous ne voulons pas accepter cela comme une fatalité », a-t-il indiqué. Le « baromètre emploi » 2013, réalisé par les cabinets BPI et Quadra+ pour le LEEM, confirme la trajectoire de baisse des effectifs entamée en 2008. Le LEEM prévoit un recul de 2,1 % en 2013 à 98 800 salariés, pour la sixième année de baisse consécutive. En 2012, la diminution avait été de 0,9 %. Toutes les fonctions sont concernées cette année par la baisse des effectifs : -2,9 % dans la recherche et développement, -1,1 % dans la production, -1,8 % dans la commercialisation et -4,4 % dans les fonctions support et administratives. Le LEEM souligne que les effectifs de production (42 % du total de la branche), auparavant orientés à la hausse, sont en repli depuis 2012. « Cette baisse, qui affecte également les effectifs des sous-traitants de production, constitue un retournement de tendance inquiétant. » S’agissant de l’emploi industriel, Patrick Errard a appelé le gouvernement à être « très attentif au prix des médicaments anciens, y compris des génériques. En dessous d’une certaine barre, le fabriqué français n’est plus possible », a-t-il souligné. La fédération industrielle précise que 26 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévoyant 2 647 suppressions de postes, ont, à ce jour, été annoncés en 2013. L’année dernière, 27 PSE avaient été annoncés concernant 4 438 postes. Les secteurs de la visite médicale et des fonctions support sont les plus touchés.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.