Les fraudes à l’assurance-maladie en hausse de 25 %

Les fraudes à l’assurance-maladie en hausse de 25 %

31.10.2013
  • Les fraudes à l’assurance-maladie en hausse de 25 % - 1

Le montant des fraudes et sommes indues au préjudice de l’assurance-maladie s’élève à 149,4 millions d’euros en 2012, en hausse de 25 % par rapport à 2011. Une majorité de ces fraudes est attribuée aux professionnels de santé, selon un rapport de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude. L’assurance-maladie a ainsi repéré 57,5 millions d’euros de fraudes et sommes indues dans les hôpitaux et cliniques, en grande partie en raison de surfacturation d’actes. Parmi les professionnels de santé libéraux, l’assurance-maladie a détecté un préjudice de 17,3 millions d’euros par les seuls infirmiers. « Les prestations fictives, facturations multiples frauduleuses, constituent à elles seules plus de la moitié du préjudice subi par l’assurance-maladie du fait des manquements de ces infirmiers », indique ce rapport. Suivent les transporteurs sanitaires (12,7 millions d’euros de préjudice), les médecins généralistes et spécialistes (7,4 millions d’euros), les chirurgiens-dentistes (3,3 millions d’euros), les pharmaciens (2,8 millions d’euros) et les masseurs-kinésithérapeutes (2,1 millions d’euros). La fraude imputable aux assurés (triche pour obtenir la CMU ou la pension d’invalidité, usage frauduleux de la carte Vitale, fraudes aux indemnités journalières pendant l’arrêt de travail…) s’élève, quant à elle, à 16,5 millions d’euros en 2012. Le rapport note que les condamnations pénales ont abouti 271 fois sur 379 à des peines de prison pour les fraudeurs, avec ou sans sursis.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.