Contrats de coopération commerciale : Touraine enfonce le clou

Contrats de coopération commerciale : Touraine enfonce le clou

16.10.2013
  • Contrats de coopération commerciale : Touraine enfonce le clou - 1

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a réaffirmé mercredi sa volonté de rendre « transparentes et claires » les données des contrats commerciaux liant les industriels et les pharmacies. « Les industriels du médicament générique aujourd’hui vont devoir être davantage transparents sur les prix qu’ils pratiquent et sur les relations qu’ils entretiennent avec les pharmaciens, a-t-elle indiqué sur France Info, soulignant que, selon elle, les médicaments génériques en France restent plus chers que chez nos voisins. Il n’est pas anormal de vouloir progressivement baisser ces prix. » Rappelons qu’un des articles du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) impose aux fabricants de génériques de déclarer tous les avantages commerciaux et financiers accordés aux pharmaciens. La transparence sur les ristournes permettrait à l’assurance-maladie de repérer le prix auquel sont réellement facturés les génériques, et donc de renégocier à la baisse le tarif de ces médicaments. Or des génériques moins chers impliquent des remboursements moins élevés pour la Sécu. Elle en attend une économie de 15 millions d’euros en 2015, 30 millions en 2016 et 45 millions en 2017.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 1 Commentaire
 
GUY L Autre 16.10.2013 à 17h18

Alors que 16 milliards d'euros de services à la personne ne sont pas soumis à la TVA, et ce contrairement à ce que la CE demande à la France, soit à 7% de TVA , environ 1 milliard et quelques Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.