L’ascension du ministre de l’Intérieur - Valls au cœur du pouvoir

L’ascension du ministre de l’IntérieurValls au cœur du pouvoir

14.10.2013

Manuels Valls, ministre de l’Intérieur, a eu l’occasion de dire qu’il aimait « prendre des coups et en donner ». Depuis quelques mois, il est servi : deux grands affrontements idéologiques avec Christiane Taubira, ministre de la Justice, puis avec Cécile Duflot, ministre du Logement et, pour couronner le tout, une plainte du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié des peuples) contre lui, pour « incitation à la haine raciale ». Mais dans ces trois différends, il semble bien qu’il l’a emporté.

  • Hollande, Ayrault et Valls : brusquer le destin ?

EN GROS, on peut dire que sa querelle avec Mme Taubira, sur le contenu de la loi pénale, considérée comme laxiste et dangereuse par l’opposition de droite, a abouti à la victoire aux points de M. Valls, dès lors que le projet a été quelque peu édulcoré et qu’il ne sera soumis au Parlement que l’année prochaine, ce qui donne largement le temps aux partisans de la sécurité, comme M. Valls, d’en atténuer les effets. Quant à Cécile Duflot, qui s’est plainte publiquement de ce que le ministre...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires