Cloud computing et nouvelles missions - L’« l’informatique dans les nuages », une aide concrète pour mieux suivre les patients

Cloud computing et nouvelles missionsL’« l’informatique dans les nuages », une aide concrète pour mieux suivre les patients

30.09.2013

Conformes à la Convention pharmaceutique qui demande aux pharmaciens d’assurer des entretiens spécifiques avec les patients autour de certaines pathologies, aujourd’hui celles liées à l’usage d’AVK, les éditeurs proposent des outils de pilotage. Certains d’entre eux utilisent le cloud computing, « l’informatique dans les nuages », l’hébergement et l’exploitation des données à l’extérieur. Ils en expliquent les avantages, mais aussi les contraintes.

  • Le cloud permet des mises à jour facilitées

« LES PHARMACIENS ne sont pas encore réellement organisés pour assumer leurs nouvelles missions ». Sophie Roussel, directrice marketing et communication pose d’emblée le cadre des tâches qui attendent les pharmaciens, suite à la Convention nationale pharmaceutique signée le 4 avril 2012 entre syndicats et Assurance Maladie. L’avenant du 27 juin dernier, précisant les modalités des entretiens pharmaceutiques prévus par ladite convention, lance l’offensive des éditeurs, qui entendent bien...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.