L’impact négatif des baisses de prix - Génériques : attention fragile

L’impact négatif des baisses de prixGénériques : attention fragile

30.09.2013

Lors de sa 3e conférence annuelle, le Gemme (Générique même médicament) s’est penché sur le thème « un médicament sur deux sera un générique en 2015 : utopie ou réalité ». Les industriels craignent notamment l’impact des mesures d’économie sur le médicament, qui pourraient mettre en péril l’avenir du générique.

  • Génériques : attention fragile - 1

« LA POLITIQUE du développement du générique en France est un succès, à la fois économique, sanitaire, mais aussi pour les économies collectives, se félicite Pascal Brière, président du Gemme, en ouverture de la 3e conférence annuelle de l’association. En 10 ans, 13 milliards d’euros d’économies ont été réalisés grâce au générique. La production est quasi exclusivement française et européenne et le secteur offre 12 000 emplois. » Il souligne également l’intérêt de la chaîne logistique...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
assemblée

À la Une Substitution biosimilaire : les pharmaciens ne renoncent pas Abonné

En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la substitution biosimilaire n’a pas trouvé voix au chapitre. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, le développement de ces médicaments est envisagé au seul moyen de la prescription, et les amendements en faveur de la substitution ont tous été rejetés. De son côté, l'assurance-maladie met sur pied un... 1

Partenaires