Élections allemandes le week-end prochain - Les pharmaciens votent Merkel sans enthousiasme

Élections allemandes le week-end prochainLes pharmaciens votent Merkel sans enthousiasme

16.09.2013

A priori sans grand suspense, les prochaines élections législatives allemandes, qui se dérouleront le 22 septembre, devraient voir la réélection de la chancelière chrétienne démocrate (CDU) Angela Merkel. Les pharmaciens devraient d’ailleurs massivement la soutenir, tant par proximité politique que parce que le programme de santé de la gauche leur serait encore plus défavorable que celui de la droite.

  • La chancelière Angela Merkel part favorite face à son principal adversaire Peer Steinbruck

LE PARTI social démocrate (SPD), emmené par Peer Steinbruck, principal opposant à Mme Merkel, se déclare en effet clairement partisan d’une libéralisation du secteur pharmaceutique, avec la mise en place de chaînes susceptibles, selon lui, de faire diminuer les prix. De plus, les experts santé du SPD et des Verts préconisent d’autres mesures radicales qui inquiètent les pharmaciens.

Cela ne signifie pas pour autant que les pharmaciens adhèrent avec enthousiasme au programme santé de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires