Le dépistage de l’angine à l’officine fait tousser les médecins

Le dépistage de l’angine à l’officine fait tousser les médecins

16.09.2013

L’autorisation accordée aux pharmaciens de pratiquer le test de dépistage des angines à streptocoques A n’est pas du goût de tous. Estimant que cette aide à l’orientation diagnostique est potentiellement dangereuse en terme de santé publique, les médecins ORL demandent officiellement à la ministre de la Santé de revenir sur cette décision.

À LA VEILLE de l’été, la parution de l’arrêté du 11 juin 2013 serait presque passée inaperçue. Mais les médecins veillaient. À peine quelques jours s’étaient-ils écoulés que les premières réactions fusaient déjà du côté des toubibs. Dès les premiers jours de juillet, dans un courrier adressé à la ministre de la Santé, le Dr Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) écrit : « Cet arrêté galvaude le diagnostic médical et revient à mettre...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires