Un nez artificiel qui repère les septicémies - Des tests renifleurs

Un nez artificiel qui repère les septicémiesDes tests renifleurs

12.09.2013
  • Un diagnostic en 24 heures chrono

POUR confirmer la présence d’une bactérie dans un prélèvement sanguin mis en culture, il faut aujourd’hui de 24 à 48 heures. Auxquelles il convient d’ajouter 24 heures supplémentaires pour identifier précisément la nature du germe suspecté. Au total, lorsque la septicémie menace un patient, il ne faut pas moins de 2 à 3 jours pour lancer l’antibiothérapie salvatrice. C’est souvent, malheureusement, un ou deux jours trop tard… C’est en partant de ce constat que l’équipe du Dr James Carey a...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
emploi

À la Une Congés d'été : où sont passés nos remplaçants ? Abonné

La recherche d’un remplaçant estival pour que le titulaire puisse s’échapper quelques semaines de son officine ne porte pas toujours ses fruits. Si les uns estiment que trouver un remplaçant est de plus en plus difficile – voire impossible – d’autres jugent que la situation est identique d’une année sur l’autre. Mais aucun ne nie la difficulté. Commenter

Partenaires