Obama et Hollande isolés - Le spectre de l’échec

Obama et Hollande isolésLe spectre de l’échec

09.09.2013

Les entretiens au sommet du G-20 à Saint-Petersbourg n’ont produit aucun résultat. Non seulement Vladimir Poutine campe sur ses positions et renforce sa flotte en Méditerranée, laissant planer le risque d’un affrontement avec la marine américaine, mais les Européens ont lâché le président Hollande, le privant d’un soutien moral. Tout repose maintenant sur le vote du Congrès, qui devrait avoir lieu ce soir. Cependant, le président Obama n’est pas sûr de gagner ce round et la perspective de frappes contre la Syrie ne cesse de s’éloigner.

  • Hollande n’a pas réussi à convaincre Poutine

LA MAISON-BLANCHE a pourtant accompli un excellent travail parlementaire, en obtenant le soutien de John Boehner, le président de la majorité à la chambre des représentants, qui, d’habitude, est viscéralement hostile au chef de l’exécutif. Malheureusement pour M. Obama, de nombreux élus démocrates risquent de lui faire défaut. S’il se dégage des tracatations entre le pouvoir et les élus, un consensus américain autour d’une attaque contre la Syrie se produirait dans un contexte qui a...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 2

Partenaires