Le pouvoir esquive les réformes - C’est une vision qu’il nous faut

Le pouvoir esquive les réformesC’est une vision qu’il nous faut

02.09.2013

D’aucuns jugent habiles la technique réformiste du président de la République : ils estiment, par exemple, qu’il sortira de son projet de réforme des régimes de retraites avec le minimum d’égratignures. Ce qui est vrai. Il a probablement désamorcé la journée de protestation syndicale du 10 septembre, puisqu’il a renoncé à fondre les régimes spéciaux dans le régime général, qu’il ne touche pas à la retraite des fonctionnaires, qu’il prévoit un calendrier lointain pour l’allongement de la durée des cotisations. De la même manière il a tranché le différend entre Manuel Valls et Christiane Taubira au sujet de la nouvelle loi pénale, mais en renonçant à rénover le système judiciaire en profondeur.

ON TROUVERA dans la méthode de gouvernement prescrite au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, les éléments de la « synthèse » chère à l’ancien Premier secrétaire du Parti socialiste. Son avantage principal, c’est d’éviter les conflits. On ménageait les courants divers du PS, on tente aujourd’hui de calmer tout le monde, des syndicats au patronat. Au moment de l’exercice du pouvoir, la préoccupation première, celle de ne pas se faire d’ennemis, se traduit par l’abandon de la tâche à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires