« Pour un système de santé plus efficace » - Les propositions radicales de quatre économistes

« Pour un système de santé plus efficace »Les propositions radicales de quatre économistes

11.07.2013

Instauration d’un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR) pour chaque molécule, suppression immédiate du taux de remboursement à 15 %, réduction, à terme, du nombre de taux de remboursement à deux, et élargissement du panier de soins… les propositions des quatre économistes auteur de la note du Conseil d’analyse économique (CAE) « Pour un système de santé plus efficace » sont radicales. Explications.

  • Les auteurs préconisent la suppression du taux de remboursement à 15 %

COMMENT améliorer l’efficacité du système de santé ? Un véritable casse-tête pour tous les gouvernements – de droite comme de gauche – qui se sont succédé aux manettes de la France depuis un quart de siècle. Quelles que soient les réformes mises en place, les dépenses de santé continuent en effet de croître plus vite que le produit intérieur brut (PIB). La raison ? « Les innovations médicales incitent à une consommation plus importante de biens et de thérapeutiques », estiment les auteurs...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires