Poursuite des inspections dans les officines spécialisées - Pharmacie vétérinaire : la traque continue

Poursuite des inspections dans les officines spécialiséesPharmacie vétérinaire : la traque continue

03.06.2013

Tandis que se poursuit la traque des tenants de la pharmacie vétérinaire, les syndicats d’officinaux ont décidé de réagir. Chacun de leur côté, ils ont entrepris une démarche comparable qui vise à interpeller les ministres concernés par le dossier. Les instances de la pharmacie vétérinaire se félicitent de cette prise de conscience collective, et espèrent.

  • Déjà plus de 215 pharmacies ont fait l’objet de contrôles

DEPUIS quelques jours, le président de l’Union nationale pour la pharmacie vétérinaire d’officine (UNPVO) ne s’en sépare plus. « J’ai toujours sur moi les courriers que les syndicats d’officinaux ont adressé aux ministres de la Santé et de l’Agriculture pour protester contre le sort fait aux pharmaciens vétérinaires, confie Guy Barral. Au cas où… » Car, il en est sûr, s’il n’est pas encore sérieusement inquiété par les inspecteurs du ministère de l’Agriculture, cela ne saurait tarder. Le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Lactalis : les leçons d'une crise Abonné

Le scandale des laits infantiles contaminés a pointé des défaillances dans les procédures de retraits et de rappels de lots dans la grande distribution. Des dysfonctionnements qui touchent également le réseau officinal puisque des pharmacies figurent elles aussi au rang des points de vente incriminés par les contrôles de la DGCCRF. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.