Loi sur la sécurisation de l’emploi - La flexi-sécurité entre à l’officine

Loi sur la sécurisation de l’emploiLa flexi-sécurité entre à l’officine

13.05.2013

La nouvelle loi sur « la sécurisation de l’emploi », qui devrait être adoptée définitivement dans les prochains jours, offrira plus de souplesse dans la gestion des effectifs salariés des entreprises, et donc des officines. Une arme pour faire face aux difficultés actuellement rencontrées par la profession ? Peut-être, mais il faudra que ce nouveau texte fasse les preuves de son efficacité.

  • La nouvelle loi vise à introduire plus de souplesse dans la gestion des effectifs salariés des...

LE 11 JANVIER 2013, le patronat et trois centrales syndicales de salariés signaient un accord national interprofessionnel visant à donner plus de flexibilité aux employeurs pour gérer leur personnel, tout en sécurisant davantage l’emploi salarié et les parcours professionnels. Une « flexi-sécurité » qui a fait l’objet d’un consensus relativement étroit du côté des syndicats, puisque la CGT et Force Ouvrière, qui comptent parmi les principales organisations syndicales, ont refusé de signer...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.