Un entretien avec Hervé Gisserot, président du LEEM - « Le médicament ne peut à lui seul porter le poids des économies »

Un entretien avec Hervé Gisserot, président du LEEM« Le médicament ne peut à lui seul porter le poids des économies »

06.05.2013

Acteurs de santé à part entière, les entreprises du médicament entendent bien se faire entendre, notamment pour obtenir une politique cohérente des pouvoirs publics et que le médicament ne soit pas la principale variante d’ajustement budgétaire. Dans l’entretien qu’il a accordé au « Quotidien », le nouveau patron du LEEM explique également la position des industriels sur la suppression de la vignette.

  • Hervé Gisserot : " Les contributions de notre secteur sont disproportionnées en comparaison de...
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelles étaient vos motivations pour prendre la présidence du LEEM ?

HERVÉ GISSEROT.- Je suis convaincu que les pouvoirs publics et les acteurs du système de santé sont à l’heure des choix. Et, dans mon esprit, les industriels font bien évidemment partie de ces acteurs. Il est désormais essentiel d’entraîner et de fédérer les acteurs pour que le secteur de la santé puisse franchir avec succès les obstacles qui se dressent sur le chemin de sa mutation profonde...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires