LE BILAN 2012 ÉCLAIRE L’ANNÉE EN COURS - Du mouvement perpétuel à l’accalmie printanière

LE BILAN 2012 ÉCLAIRE L’ANNÉE EN COURSDu mouvement perpétuel à l’accalmie printanière

25.02.2013

Publications de rapports dénigrant les génériques, signature d’une nouvelle convention pharmaceutique, généralisation du principe tiers payant contre génériques, réévaluation du taux national de substitution, instauration d’objectifs spécifiques sur certaines molécules… L’année 2012 s’est révélée mouvementée pour les acteurs du générique. Explications.

  • En 2012, le générique a été la cible de nombreuses attaques

C’EST REPARTI ! La généralisation du principe tiers payant contre génériques (TPCG), mis en place en 2006, a indubitablement « donné un coup d’accélérateur au marché français du générique », explique Philippe Besset de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Prévue dans le cadre de la convention pharmaceutique, conclue en mai dernier, cette mesure a également profité d’une remobilisation des pharmaciens liée à la signature de l’avenant n °6. Un avenant qui a été l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires