Vente en ligne de médicaments - L’Europe résiste aux sirènes du Net

Vente en ligne de médicamentsL’Europe résiste aux sirènes du Net

18.02.2013

La France vient d’autoriser la vente en ligne de certains médicaments, sous certaines conditions. C’est loin d’être le seul pays. Car désormais, la totalité des 27 États membres de l’Union européenne permettent - ou du moins tolèrent - la vente en ligne d’OTC ; dix d’entre eux ont même légalisé aussi la vente par correspondance de spécialités soumises à prescription. Malgré cela, le marché du médicament en ligne, prescrit ou non, reste marginal en Europe, à l’exception notable de l’Allemagne.

  • Les inconvénients de la vente en ligne de médicaments dépassent largement les avantages

L’ALLEMAGNE a été, dès 2004, le premier pays à se plier à l’arrêt de la Cour européenne de Justice dit « Doc Morris » qui, en 2003, disposa que rien ne pouvait s’opposer à la vente d’OTC en ligne. Les autres pays ont progressivement adapté leurs législations à cet arrêt, la France ayant été l’un des derniers à le faire, au début de cette année (le « Quotidien » du 10 janvier) ; elle se serait mise en infraction sans cela, le délai maximal de transcription de la directive étant désormais...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires