Recherche sur le cancer - Dernière ligne droite pour l’oncopole de Toulouse

Recherche sur le cancerDernière ligne droite pour l’oncopole de Toulouse

04.02.2013

Construit sur les ruines de l’usine AZF, l’oncopole de Toulouse est en plein essor. Projet mûri en 2004 par Philippe Douste-Blazy, alors maire de Toulouse, il sera officiellement inauguré en 2014. Présentation de ce regroupement de compétences unique en Europe.

  • Tous les sites devraient être opérationnels en 2013

LES PREMIERS SITES de l’oncopole ont ouvert en 2009, suivis depuis par de nombreux bâtiments privés et publics. Les Laboratoires Pierre-Fabre ont ouvert leur institut de recherche en 2010, regroupant 600 cliniciens, pharmaciens et chercheurs. Sanofi, déjà présent sur le site, a construit deux bâtiments supplémentaires. Est également sorti de terre l’Institut des technologies avancées des sciences du vivant (ITAV) Centre Pierre-Potier, ainsi qu’un pôle de recherche publique mobilisant 300...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires