À Notre-Dame-de-Sanilhac, en Dordogne - Le maire se bat pour le transfert de la pharmacie

À Notre-Dame-de-Sanilhac, en DordogneLe maire se bat pour le transfert de la pharmacie

31.01.2013

Le maire de Notre-Dame-de-Sanilhac compte aller jusqu’au bout pour que ses administrés bénéficient d’une pharmacie plus proche de son bourg, d’une zone économique en plein développement et d’un important bassin de chalandise.

  • " J’irai jusqu’au bout » affirme le maire de Notre-Dame-de-Sanilhac

LES SANILHACOIS se souviendront de cette cérémonie annuelle des vœux aux administrés. Un rideau s’ouvre et apparaît leur maire, Jean-François Larenaudie, sous une tente équipée de couvertures et entouré de packs d’eau… Pour obtenir un transfert de pharmacie, « j’irai jusqu’à la grève de la faim et si cela ne marche pas, j’irai m’enchaîner aux grilles de la préfecture », lance alors l’élu.

« Une plaisanterie », avoue le maire de cette commune de Dordogne de 3 500 habitants, en pleine...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.