Allégations nutritionnelles - L’heure du grand ménage a sonné

Allégations nutritionnellesL’heure du grand ménage a sonné

28.01.2013

Depuis le 14 décembre, les fabricants de compléments alimentaires doivent appliquer la réglementation communautaire relative aux allégations de santé. Une étape éprouvante pour les industriels de ce secteur, mais décisive pour les autorités européennes dont l’objectif est de protéger le consommateur.

  • Seuls les minéraux, vitamines et autres substances ont été évalués

L’EUROPE a fait le grand ménage parmi les allégations nutritionnelles et de santé, et ce n’est pas un euphémisme ! Dans ce dossier, l’EFSA (Agence européenne de sécurité des aliments) n’y est pas allée de main morte, et l’assainissement initialement prévu s’est transformé en un véritable décapage. En chiffres, seules 222 allégations de santé ont été autorisées par décision de la Commission européenne.

L’objectif du législateur est simple ; la nouvelle réglementation communautaire...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires