Mieux gérer les budgets

Mieux gérer les budgets

10.01.2013

L’OPCAPL, qui a fêté ses 25 ans il y a quelques jours, collecte 193 millions d’euros par an de cotisations patronales, perçus auprès de 133 400 entreprises libérales réparties au sein de 18 professions. Depuis 2012, il gère aussi la formation continue des personnels des cliniques privées, ce qui a eu pour effet de quasiment doubler son activité et son budget.

CONNU avant tout des pharmaciens en tant que président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France, Philippe Gaertner préside aussi, depuis un an et jusqu’en 2014, aux destinées de l’Organisme paritaire collecteur agréé des professions libérales (OPCAPL). Cette structure est chargée d’organiser et de financer la formation continue de tous les salariés du secteur libéral, depuis le personnel des experts comptables et des architectes jusqu’à celui des avocats et des médecins,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires